L'art du bonsaï

La pratique du yoga, du Qi Gong et du Tai chi chuan
ATELIERS
LES BONSAI
MIEUX VIVRE
LES TECHNIQUES
Le stress
 

Le stress est directement lié à notre état de santé et à notre état mental. Nous accumulons au cours de notre vie toutes sortes de tensions issues de problèmes irrésolus, aussi bien au cours de notre enfance, que dans notre vie d’adulte : nous avons un conflit avec notre patron, notre conjoint, notre voisin. Nous ignorons dans la majorité des cas, que de nombreuses tensions se sont installées à notre insu..
C’est pourquoi souvent nous voyons des personnes âgées ou plus jeunes, raconter toujours les mêmes choses, se plaindre d’histoires qu'elles ont vécues il y de nombreuses années, s’empoisonner la vie et celle de leur entourage avec des vieilleries. Si le problème n’avait pas trouvé dans le corps et le mental un terrain propice pour y installer de nombreuses tensions et s’y fixer, le souvenir n’existerait sans doute plus, ou en tout cas simplement comme un souvenir banal. Les réminiscences de situations ressemblantes qui n'ont pas été évacuées y trouvent un terrain propice et enracinent. Le corps et le mental s’enferment alors dans leurs certitudes et la suite logique en est l’apitoiement sur soi. La boucle est bouclée et la pensée se referme sur elle-même. L’être devient aveugle à tout ce qui ne le concerne plus personnellement. Le monde entier est responsable de ses malheurs. L’égocentrisme et l’individualisme sont-ils des facteurs d’épanouissement à long terme ? La peur de la mort devient alors une angoisse lancinante. Le contact et la communication avec l’être profond de chacun deviennent alors impossible.

Tout ce qui n’est pas évacué, "nettoyé" au fur et à mesure que nous avançons dans la vie est donc somatisé dans le corps. Les épaules se contractent, le dos se voûte, le bassin se raidit, les pas rétrécissent, la poitrine se resserre, la respiration se réduit, les gestes perdent de leur ampleur, la pensée devient entièrement confinée sur elle-même et les tensions s’accumulent de plus en plus. L’évolution ne va jamais sans remise en question.

Quand il n'y a plus d'énergie, il n'y a plus de vie.

Différentes techniques peuvent aider à la prise de conscience de notre capital énergétique, la méconnaissance de cette énergie vitale conduit à son gaspillage inconscient. Cette notion d’énergie est fondamentale dans notre monde moderne qui coupe l’être de ses facultés d’introspection, de son être profond et de sa véritable nature. Quand ce lien est altéré, le corps s’arrête de fonctionner normalement, car l’énergie ne circule plus librement, des lésions risquent d’apparaître qui peuvent devenir irréversibles.

Notre corps demande plus d’attention que ce que nous lui accordons généralement et, sans pour autant prendre trop de temps, nous pouvons facilement intégrer certaines pratiques dans les "moments perdus" de notre vie. Les orientaux ont compris depuis longtemps que si nous ne prenons pas soin de lui, il saura bien nous rappeler à l’ordre. Depuis des millénaires, ils ont mis au point des techniques très efficaces. Travailler sur le corps pour atteindre le mental peut constituer une excellente psychothérapie.

 
chenmen chine traditionnelle - eurasie - lesclefsdutoucher - naturosanté - reiki - Shiatsu